Archiv für: März 2012, 02

02.03.12

Permalink 10:01:09, von reinhold1 Email , 888 Wörter, 180 Ansichten   German (DE)
Kategorien: Infos vers Bourg-Fidele

Menace sur nos neurones - Un nouveau Livre

Merci Denise pour cette information

Reinhold Wirth, 1ère Président IVU e.V.

Un nouveau livre vient de paraître sur la problématique des métaux lourds, à Bourg Fidèle,

et sur notre planète . Le 1 er mars 2012.

Déjà en 1997, un avertissement terrible.

"L'homme en voie de disparition", écrit par Théo COLBURN, est édité par " Terre Vivante", en 1997. C'est aussi à l'époque que débute l'alerte lancée par des pionniers de Bourg Fidèle, dans les Ardennes françaises. Le livre précité est traduit de l'anglais, et il est préfacé par un vice-président des Etats Unis : AL GORE.

Les politiques - y compris le maire-médecin local- nient presque tous le fléau qui s'est installé en quelques décennies dans le village et les alentours de Bourg Fidèle. Les victimes ont subi -suite à leurs alertes- des interdits de fin des temps : interdiction de baignade, de pêche, d'abreuvage des troupeaux dans le ruisseau la Murée; des produits locaux et certains fourrages sont prohibés... Les éleveurs attendent toujours que la justice statue, quant à leurs grosses pertes de bovins , lors de pics gravissimes, répandus par le pollueur Métal Blanc, qui a essaimé des usines selon des copies conformes, dans plusieurs pays. Nous venus d'obtenir en 2011 la mise en danger définitive pour des enfants atteints de saturnisme au bourg, après 14 années de procédures judiciaires.

Mais le problème n'est pas réglé, et les toxiques autres que le plomb tels le cadmium, le mercure, le manganèse...n'ont pas été pris en compte. Deux simulacres d'expertises médicales nous concernant témoignent de l'indigence spectaculaire de la médecine, s'agissant de toxicologie industrielle, en France. Seuls quelques médecins du travail, et de rares diplômés de toxicologie fondamentale et industrielle, experts auprès de la Sécurité Sociale, ont des notions du risque, mais n'ont pas voix au chapitre. Un docteur es-sciences eut pu nous aider, les médecins quant à eux ne "bénéficient pas d'une seule heure de toxicologie dans leur cursus."

Ce que relate Théo COLBURN, nous le vivons sur des sites industriels par exemple "recyclant" des batteries, et lors d'empoisonnements chroniques par des amalgames dentaires, des adjuvants de vaccins...Le mercure, l'aluminium sont sans cesse en cause. Les victimes souffrent dans toutes leurs fibres, puisque les métaux lourds cumulatifs s'insinuent jusqu'au noyau de la cellule.

Le livre "Printemps silencieux" de Rachel CARSON est paru trente ans avant "L'homme en voie de disparition". Le silence de la majorité des politiques est un déni, quant au sinistre sanitaire et environnemental déjà visible, déjà criant.

Quatre livres évoquent à présent l'histoire du bourg, contaminé par des métaux toxiques.

Le livre "60 Millions de Cobayes" par Eric BRUNET parait en 1999 chez Albin Michel. L'auteur raconte le début de nos alertes, et nous consacre presque un chapitre entier.

"Les Empoisonneurs" de Vincent NOUZILLE parait chez FAYARD, en 2005. L'auteur nous consacre 11 pages. Le cadmium de notre site reste toujours un sujet tabou auprès de la justice, comme le relate Vincent NOUZILLE.

"Les Nouvelles Pollutions Invisibles" est diffusé par DELACHAUX et NIESTLE. L 'auteur, Frédéric DENHEZ, avait dédié son livre précédent "Les Pollutions Invisibles" à Larbi BOUGHERRA et à la présidente de notre Association Défense de l'Environnement de Bourg Fidèle. Le chapitre "La mémoire des Sols" nous touche de près, au bourg : cette mémoire , la terre en gardera l'empreinte quantifiable durant des...centaines d'années, jusqu'à mille ans, pour certains métaux lourds. Une dizaine de pages de ce livre évoque notre réalité qui dépasse la fiction, et enfin, justice est faite pour feu Michel ARTZT, que cite F.DENHEZ. Michel est un ancien salarié amputé des deux jambes, et mort dans la misère, après un saturnisme professionnel .

Enfin, Marie GROSMAN et Roger LENGLET sortent leur livre "Menace sur nos neurones Alzheimer, Parkinson... et ceux qui en profitent". Le livre paraît fin 2011, chez Actes Sud. Les auteurs évoquent à notre sujet "l'exceptionnelle opiniâtreté de quelques habitants regroupés en association". Les auteurs ajoutent : "rares sont les gens qui ont le courage d'affronter les agressions et les quolibets incessants que la présidente de l'association Denise Schneider a dû essuyer".

Les lanceurs d'alerte et les politiques.

En cette période électorale en France, il est étrange de ne voir aucun candidat poser les vraies bonnes questions. L'emploi voué à la maladie professionnelle et détruisant les emplois des fermiers a-t-il encore cours, quand les caisses de maladies se vident, quand la nourriture devient toxique, quand l'environnement devient un chancre, quand l'exode pour cause de pollution frappe des familles entières. Les lanceurs d'alerte exécutent un travail titanesque, bénévolement. Il serait temps de les entendre, et de les protéger. Les pionniers du bourg ont été violemment agressés durant plusieurs jours par des bandes organisées; le Préfet de l'époque a évoqué une "psychose" de la part des victimes du bourg. C'est la vérité, face au monde que diffusons. Et seule la vérité est porteuse de vrais emplois à long terme.

ASSOCIATION PROTECTION DEFENSE DE L'ENVIRONNEMENT DE BOURG FIDELE 08230 F. Contact : 03.24.54.12.78. En Belgique : Tél. 00.32.(0)82.69.98.36.Mail denise.schneider@skynet.be

pour nos amis francaises

März 2012
Mo Di Mi Do Fr Sa So
 << < Aktuell> >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31

Suche

Sonstiges

Wer ist online?

  • Gäste: 5

powered by
Besuchen Sie unseren Sponsor

Alle Beiträge und Texte unterliegen dem Urheberrecht der jeweiligen Verfasser.

Jegliche Verwertung, auch auszugsweise, ist ohne schriftliche Zustimmung vom verantwortlichen Chefredakteur urheberrechtswidrig und strafbar. Dies gilt auch für Vervielfältigungen, Übersetzungen, Mikroverfilmung und für die Verarbeitung mit elektronischen und digitalen Systemen.

Die Rechte aller Bilder von Büchern und anderen Medien liegen soweit nicht anders benannt bei den jeweiligen Verfassern. Jegliche Verwertung, auch auszugsweise, ist ohne schriftliche Zustimmung vom jeweiligen Verfasser urheberrechtswidrig und strafbar. Dies gilt auch für Vervielfältigungen, Übersetzungen, Mikroverfilmung und für die Verarbeitung mit elektronischen und digitalen Systemen.